dattier

Dans les oasis des palmeraies de Médine

Dans les oasis de l’Arabie Saoudite les palmiers dattiers se dressent fièrement avec leurs branches tendues vers le ciel et leurs racines ancrées profondément sous terre.

Depuis les temps anciens, le palmier dattier est une source de nourriture pour les habitants de la péninsule arabique, et ses branches protègent du soleil chaud du désert.

Les feuilles de palmiers servent  à construire les toits des huttes et les paniers qui servent à recueillir le fruit savoureux et nutritif qui pousse en abondance.

Aujourd’hui le Royaume est le deuxième producteur mondial de dattes fournissant 17,6% du marché mondial après le blé, les dattes sont le deuxième plus grand secteur de l’économie agricole de la nation, avec une production annuelle de 568000 tonnes.14 millions de palmiers produisent plus d’un demi-million de tonnes de dattes par an.

L’Arabie Saoudite fait également don d’une quantité importante de sa récolte à des pays du monde qui souffrent de la pénurie alimentaire.

Le palmier dattier est particulièrement important pour les Saoudiens non seulement pour ses nombreuses utilisations, mais aussi comme un symbole national. Il a été incorporé dans l’emblème national par le roi Abdul Aziz bin Abdul Rahman Al Saud. II représente la vitalité et la croissance.

Dans le Saint Coran et les hadiths, de nombreux passages font mention de l’importance du palmier dattier. Il y’ est mentionné 29 fois, et est appelé l’arbre

béni. Quand le Prophète salla allahou ‘alayhi wa salem a construit sa mosquée à Médine, il a utilisé les tronc de palmiers et le toit fut tissé de feuilles de palmier.

 

Les palmeraies produisent plus de 400 variétés de dattes, la plupart des opérations de cueillette sont maintenant faites mécaniquement, bien que certaines fermes préfèrent encore la récolte manuelle.

La datte fruit du palmier est faible en gras, sans cholestérol, riche en glucides, fibre, potassium, et vitamines elle peut rester fraiche pendant plusieurs semaines lorsqu’elle est correctement stockée.

Le palmier est considéré comme l’une des plantes les plus facile à entretenir au monde Il ne nécessite qu’un arrosage toutes les deux semaines et est capable de résister aux temps secs et chauds et aux nuits froides du climat désertique.

Chaque arbre peut fournir au moins 453 kg de fruits par an. Il commence à produire des fruits vers environ 7 ans et vit jusqu’à 150. Seuls les palmiers dattiers femelles peuvent porter des fruits. Cependant les arbres mâles qui produisent un pollen abondant sont très précieux car il influe sur la qualité du fruit et la vitesse de son mûrissement.

Environ un mois après la pollinisation, les petits fruits verts commencent à apparaitre sur les arbres, ils grandissent pendant les mois d’été ce qui permet à la chaleur intense de retire l’humidité et une partie de leur sucre.

La saison va de Mars à mi Octobre.

Dans les usines les dates en vrac sont nettoyées et triées par variété. Certaines vont être emballées et envoyées, tandis que d’autres seront dénoyautées et farcies aux amandes, enrobées de sésame, ou trempées dans le chocolat.

Les autres sont transformées en pâte, sucre liquide, bonbons ou sirop de datte.

Les palmiers dattiers se développent principalement dans la plus grande oasis du monde, Al Hasa. il y a aussi d’autres régions connues pour leurs palmeraies comme Qatif, Qasim, Médine, ou encore Bishah.

On trouve plusieurs variétés de dattes cultivées à travers le royaume les plus populaires dans la province orientale sont : l’khalass, Ruzeiz, khenizy et bukeira

dans la région centrale et qasim : rebut sein, khudairi, sefri, barhi, sukkari et sullaj

et enfin dans l’ouest anbara, aga, berni, hilwa, holaya, safari, shalabi et sukkaret.

Les femmes saoudiennes en mangent quand elles sont enceintes et quand elles allaitent afin d’avoir les vitamines nécessaires et pour stimuler leur énergie.

D’ailleurs dans le Coran, (19:23 à 25) lors de la naissance de Issa, Meryem est guidée vers le palmier pour manger les dattes afin d’atténuer les douleurs de l’enfantement.

Pendant le ramadan la coupure du jeûne se fait par des dattes, et la fin du ramadan est célébré par une fête au cours de laquelle on sert des biscuits remplis de pâte de dattes appelé ma’mul.

Quand un hôte saoudien propose un café à ses invités il y a toujours un plateau de dattes sur la table.

Quand les pèlerins terminent le hajj ils repartent avec des dattes afin d’en offrir à leurs proches.

Il n’est donc pas étonnant que la datte continue d’être une partie intégrante de la culture saoudienne.

Les chercheurs continuent d’explorer les nombreuses utilisations du palmier dattier.

Par exemple les dattes endommagées sont broyées pour être mélangées à l’alimentation des animaux ce qui permet d’augmenter le débit de lait.

Des études montrent aussi les avantages médicinaux qui pourraient être tirés des dattes comme un analgésique ou un complément pour les personnes souffrant d’un faible niveau de potassium.

Le palmier dattier a joué un rôle vital dans la vie des Saoudiens pendant des siècles. Il est certain de continuer de faire partie du paysage et de la culture arabe pour les siècles à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *